5ème Edition du Dialogue Intergénérationnel : Mettre à profit le dividende démocratique en Afrique.

16. 09. 03
posted by: Corneille KOMPOLO
Affichages : 365

12472522 1112417008781674 5009371713368309712 nComme prévu, pendant le 26eme Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union Africaine les jeunes africains ont échangé avec les Leaders Africains lors de la 5ème édition du Dialogue Intergénérationnel organisé par la Commission de l'Union Africaine et l'Union Pan Africaine de la Jeunesse du 27 au 28 janvier 2015 au siège de L'Union Africaine avec comme thème, mettre à profit le dividende démocratique en Afrique, pour la réalisation des objectifs de développement durable et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine Sous la modération de la Présidente de l'UPJ Francine MUYUMBA, La première journée du 27 janvier était l’occasion pour les jeunes Africains venus de différents pays du Continent et ceux de la diaspora, d’échanger d’abord entre eux, dans un forum consultatif des jeunes. Sur proposition de L'UPJ, les Jeunes Africains ont appuyés à l'unanimité la proposition de l'UPJ pour la mise en place d'un Fonds Africain de la Jeunesse pour les projets des Jeunes africains afin de promouvoir l'entrepreneuriat chez les jeunes. Les jeunes ont également martelé sur le siège permanent de l'Afrique au sein du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, en exigeant une reforme au sein du Conseil de Sécurité de Nations Unies. Les Jeunes Africains ont également abordé la question du terrorisme et l'extrémisme, d'où ils ont estimé que la création d'emplois aux jeunes reste une stratégie au premier plan pour la paix et la sécurité dans le continent. Le 28 janvier, date proprement dit du Dialogue la Présidente de l’UPJ a, bien avant les échanges avec les dirigeants africains, rappelé aux jeunes, les opportunités qu'offre ce dialogue. L'événement était de haute porté avec la présence de la présidente de la Commission de l’Union Africaine Son Excellence Dr DLAMINI NKOSAZANA ZUMA.

Au nombre des personnalités présentes outre les quelques Cadres de la Commission de l’UA, figurait aussi les Ministres des Affaires Étrangères de la République Démocratique du Congo, de l’Algérie, trois Ministres Gambiens, Ministre de la Jeunesse du Malawi, le Commissaire de Ressources Humaines de l'Union Africaine, des Responsables de l’UNFPA et le BIT, ainsi que d'autres personnalités Africaines. La Présidente de la Commission de l'Union Africaine a à son tour interpelé les Jeunes sur le rôle qu'ils ont à jouer sur la scène du continent, car les problèmes Africains ne sont pas seulement propres aux dirigeants Africains, mais les jeunes ont également un rôle très important à jouer. Puis intervient le moment de questions et réponses entre les jeunes et les dirigeants. Chacun des parties défend sa cause. Avant de clore son mot la Présidente de la Commission a promis de faire le suivi et organiser avec l'UPJ au cours de l'année un autre Dialogue du genre mais plus sur le rôle des Jeunes. Prenant également la parole, le Ministre Congolais des Affaires Étrangères Raymond TSHIBANDA a encouragé les jeunes à rester optimiste et s’investir pour le développement de l’Afrique.

La Présidente de L'UPJ Francine MUYUMBA au nom de la Jeunesse Africaine, a remercié les Chefs d'État et de Gouvernement Africains pour avoir attribués le thème de l'Union Africaine 2017 sur la Jeunesse. Dans ce cas, toute la Jeunesse Africaine doit se préparer pour pousser l'Union Africaine d'avoir des réalisations concrètes sur la Jeunesse du Continent. Pour la Jeunesse Africaine l'année 2016 est très importante car, elle commémora le 10ème Anniversaire de la Charte Africaine de la Jeunesse en Mai à Banjul en Gambie. À ce grand événement, il sera question d'évaluer les réalisations des États sur les engagements pris en 2016 en relation avec la Charte Africaine de la Jeunesse.