Historique

16. 08. 30
posted by: Corneille KOMPOLO
Affichages : 677

Drapeau de l'Union africaine.svgLe mouvement associatif juvénile africain possède une riche expérience de participation active à tous les combats menés sur le continent, à la recherche de la liberté et d'un lendemain meilleur.

Il en était ainsi hier dans la lutte pour la libération du continent, il en est ainsi aujourd'hui et il en sera de même demain dans la lutte pour la Paix, la Démocratie et le Développement durable en Afrique.

Issue du Mouvement Panafricain de la Jeunesse, dont elle est la seule héritière, l'Union Panafricaine de la Jeunesse dont elle est la seule héritière, l'Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ), est le résultat d'un profond processus de renouveau du MPJ en vue de son adaptation aux transformations survenues sur la scène politique du continent et du monde, tout en tenant compte des défis présents et à venir.

Entrant dans ce millénaire avec le désir ardent de mieux faire que par le passé, l'Afrique a, sans doute, besoin d'une nouvelle dynamique d'organisation et de sa jeunesse, cette force motrice qui s'est constamment dévouée pour mener à bon terme tout projet d'émancipation et de développement de nos sociétés.

Toutefois, il revient à cette même jeunesse de trouver les voies et moyens de réaliser, en son sein, les mutations qui s'imposent en apportant des réponses aux différentes questions d'ordre politique, organisationnel et fonctionnel, conformément aux dispositions de la Charte Africaine de la Jeunesse.

L'Union Panafricaine de la Jeunesse, creuset de la jeunesse d'une Afrique unie, constitue la réponse d'une Afrique unie, constitue la réponse à cette recherche. Elle s'enorgueillit de l'histoire du mouvement associatif juvénile du continent pour le rôle joué, à travers le Mouvement Panafricain de la Jeunesse, dans la mobilisation de l'opinion internationale pour l'indépendance du continent africain et pour la défense des valeurs africaines de la société humaine.

L'Union Panafricaine de la Jeunesse est donc le résultat des transformations profondes survenues au niveau des différents Etats membres au sein du mouvement associatif de la jeunesse, transformations pour lesquelles l'Union Panafricaine de la Jeunesse s'engage à oeuvrer e vue de leur approfondissement, avec pour objectif un rapprochement des différents modèles d'organisation de la jeunesse en Afrique.

En effet, bâtir l'Union Panafricaine de la Jeunesse est un défi qui exige de la jeunesse africaine l'établissement et le renforcement des structures de coordination nationales du mouvement associatif de la jeunesse afin que la représentativité de chaque Etat membre au sein de l'UPJ ne suscite ni doute ni réserve d'aucune sorte, ce qui attestera de la crédibilité recherchée à l'Union, laquelle est indispensable au renforcement de l'action et au rayonnement de l'UPJ.

Depuis sa création, l'Union Panafricaine de la Jeunesse concrétise la volonté des Etats africains d'investir dans leur jeunesse. Elle est le fruit d'un partenariat innovant entre nos gouvernants et l'Union Africaine.

Les Chefs des Etats africains doivent inscrire les politiques de jeunesse au premier rang des priorités de leurs mandats. L'objectif assigné à cette priorité est clair : faire en sorte que les jeunes vivent mieux tous les jours Cela suppose une mise en mouvement de l'ensemble des politiques publiques, dans tous les secteurs, pour améliorer le sort fait aux jeunes et placer ces derniers en situation de partenaires et d'acteurs des politiques qui les concernent.

Politique de l'éducation, politique d'emploi, politique culturelle, politique de santé : le Conseil National de la Jeunesse pour chaque Etat est l'outil de cette mobilisation générale en faveur de leur jeunesse.